Centre de Ressources Départemental de la Vie Associative

Ce site est un outil à destination des associations de la Loire. Vous y trouverez de nombreuses réponses à vos questions ainsi que de nombreuses ressources.
  1. Les contrats aidés, dont le gouvernement a réduit les prescriptions en 2018, vont être transformés en « Parcours emploi compétence » avec des employeurs « sélectionnés » parmi les associations et collectivités locales candidates.
    Jean-Marc Borello, président du groupe SOS, a remis le 16 janvier au gouvernement le rapport sur la réforme des emplois aidés que lui avait commandé la ministre du Travail le 5 septembre 2017. Dix-neuf recommandations dessinent la politique d’emploi à venir autour d’une orientation : « Des emplois aidés moins nombreux mais mieux ciblés et plus efficaces ».

    Un dispositif unique en remplacement des CUI-CAE et emplois d’avenir

    Les différents types de contrats aidés actuels (CUI-CAE et emplois d’avenir) seront remplacés par un dispositif unique nommé « Parcours emploi compétence ».
  2. RSRepères et chiffres clés -
    Les essentiels de la vie associative - édition Nov.2017

    De toutes les tailles et présentes dans tous les domaines, on compte entre 14 500 et 16 500 associations dans la Loire animées par des bénévoles dont le nombre peut être estimé entre 143 000et 163 000. Pour l'année 2016-2017 environ 710 nouvelles associations ont été déclarées dans notre département.

    C'est ce que nous apprend l’édition 2017 actualisée des "Essentiels de la vie associative dans les départements" qui vient de paraître.

  3. Dans un contexte où les associations font face à de plus en plus de difficultés, "Assos Tous Concernés "est une campagne #DUTILITÉCITOYENNE portée par le Mouvement Associatif Auvergne Rhône-Alpes dont le but est de promouvoir le monde associatif comme acteur économique, social et culturel.

  4. ser03-375x250En réponse à l’interpellation du Mouvement associatif et de ses membres, Édouard Philippe a annoncé ce jeudi 9 novembre une série de mesures et un calendrier de travail pour préciser la politique de vie associative de son gouvernement.

    « Avec 1,3 millions d’associations, 13 millions de bénévoles mais aussi 1,8 millions de salariés (soit 10 % des emplois du privé), [le secteur associatif] est à la fois un vecteur de cohésion sociale et un acteur économique de première importance », reconnaît le Premier ministre devant les représentants du Mouvement associatif et des principales fédérations associatives, venues témoigner des inquiétudes des associations durement touchées par les décisions du gouvernement prises cet été.

  5. la foramtion proRéalisée collectivement dans le cadre de la démarche PMAE (Petites et moyennes associations employeuses) au sein du Mouvement associatif AURA, la plaquette " La formation professionnelle au service de mon association et de mes salariés" est un outil à destination des associations pour leur permettre de mieux comprendre et mieux mobiliser la formation professionnelle.