Communiqué : Non à la révision de la loi de 1905 !

salon-education-2016-cregut-mollyseyes-5-1200x800-750x500Des projets de révision de la loi de 1905 seraient à l’étude. S’il s’agit de mieux encadrer des dérives intégristes mettant en cause les principes et valeurs de la République, le titre V de la loi, intitulé Police des cultes fournit l’arsenal juridique suffisant. S’il s’agit de financer les cultes de quelque manière que ce soit, on entrerait alors dans une procédure concordataire que la loi de 1905 avait précisément pour but d’abolir.

Les organisations laïques soussignées, réunies le jeudi 22 novembre 2018 à Paris, mettent en garde contre toute modification de la loi de séparation des Églises et de l’État du 9 décembre 1905, quelles qu’en soient les voies.

Lire la suite

Tribune : ne renonçons pas à l’éducation populaire

chapitre-nature7À l’occasion du 20ème anniversaire des Rencontres nationales de l’Education, la Ligue de l’enseignement, les Francas, le Cape, la FCPE et ATD-Quart monde appellent ensemble les pouvoirs publics à ne pas renoncer à leur investissement dans des activités périscolaires de qualité inscrites dans des projets éducatifs de territoire concertés, qui sont autant de clefs à la réduction des inégalités à l’école.
Cette tribune est publiée dans le Journal du dimanche du 8 avril 2018.

Lire la suite

Pour un débat apaisé sur les rythmes éducatifs

A l’heure où des conseils municipaux et des conseils d’école se réunissent pour débattre et décider de l’organisation des temps scolaires à la rentrée 2018, l’Andev, les Francas, la Ligue de l’enseignement et le RFVE appellent ensemble à un débat apaisé sur les rythmes éducatifs...

Lire la suite

Contre le FN : voter massivement

AfficheCitoyenneteLes résultats du 1er tour de l’élection présidentielle sont inédits par l’ampleur du vote pour le Front national. Avec 7,5 millions de voix, Marine Le Pen enregistre le record historique jamais atteint par le FN. La candidate d’extrême-droite arrive en tête dans près de la moitié des communes du pays, témoignant de l’ancrage de son électorat.

La Ligue de l’enseignement refuse la banalisation de ce vote. La vision réactionnaire et identitaire de la France promue par le FN, son programme inégalitaire et xénophobe, doivent provoquer une réaction de tous les républicains à la hauteur de la menace qu’ils représentent.

C’est pourquoi nous appelons à faire battre Marine Le Pen au 2ème tour de l’élection, en repoussant toute tentation d’abstention ou de vote blanc.
 
Pour un 1er mai républicain
Comme en 2002, nous appelons l’ensemble des syndicats organisateurs du 1er mai à consacrer cette journée à l’expression de cette réaction républicaine, et nous invitons l’ensemble de la société civile (associations, syndicats, partis républicains) et tous les citoyens à y participer.

Télécharger le communiqué de presse

  • 1
  • 2