• Accueil
  • Environnement
  • Réflexions, habiter un monde commun

Habiter un monde commun...

Texte de référence « Urgences et transitions écologiques : habiter ensemble un monde commun »

 

cnute

Extraits :

"Cette nouvelle ère sonne le glas d’une vision binaire de l’humain séparé de la nature, alors qu’il en tire toujours plus profit par son exploitation sans limites. Nous savons maintenant que l’Histoire de l’humanité ne s’arrête pas aux portes de l’espèce humaine : nous sommes de la nature et ce changement de perspective a des conséquences culturelles, sociales, économiques, politiques et éthiques en partie encore instables et insoupçonnées."

[...]

"Nous sommes là sur le terrain de la dialectique, du lien entre la culture (être en capacité de se situer dans un environnement) et le politique (penser et construire la vie commune). L’éducation populaire est au coeur de cette dialectique, non pour stationner dans le présent mais imaginer demain, pour continuer à rechercher une vie meilleure. Pour s’émanciper individuellement et collectivement dans la dignité. Aussi, pour la Ligue de l’enseignement, il s’agit de permettre à chacune et chacun, à tous les âges de la vie, de perfectionner sa connaissance de la situation même si nous ne sommes pas en état d’ignorance de l’urgence écologique."

 

 

Lors de l’Assemblée générale de la Ligue de l’enseignement (nationale), les 26 et 27 juin 2021, le texte de référence « Urgences et transitions écologiques : habiter ensemble un monde commun » a été adopté à 94,45 % des voix.

Ce document est le fruit d’un travail collaboratif mené par une trentaine de fédérations durant un an dans le cadre du Comité national urgence et transition écologiques (CNUTE), présidé par Éric Favey et co-présidé par Anne Hebert. Il présente le cadre de réflexion et d’action de la Ligue au regard des enjeux écologiques.

Organisé en trois parties, ce texte dresse dans un premier temps les grands constats scientifiques de l’urgence écologique : bouleversements climatiques, érosion de la biodiversité, épuisement des ressources naturelles…

La deuxième partie s’articule autour de 9 grands défis de la transition écologique qui se présentent à la Ligue et qui se déclineront en un programme d’action pour tous les niveaux de notre mouvement : centre confédéral, unions régionales, fédérations départementales, associations et acteurs locaux. Parmi ces grands défis, nous retrouvons l’importance de se doter d’une culture commune et transversale à tous les échelons de la confédération, l’engagement d’une transition écologique qui concilie écologie et équilibres financiers de nos structures, ou encore, la remobilisation des partenariats avec le monde scientifique afin de redevenir « passeur de sciences ».

La troisième et dernière partie du document détermine, quant à elle, 7 principes d’action, propres aux champs d’intervention de la Ligue, pour relever ces grands défis sociétaux et mondiaux. Ainsi, pour engager l’ensemble de notre mouvement dans un projet de transition écologique déterminant, il nous faudra notamment inscrire la transition comme un principe dans nos statuts et projets fédéraux (principe n° 1), construire de nouvelles alliances avec des acteurs externes (principe n° 4) et accompagner la transformation de l’éducation et de l’école (principe n° 5).

Ce texte de référence n’est en aucun cas une notice d’utilisation. C’est une première réflexion qui dresse l’orientation de la Ligue sur ce sujet vaste et complexe.